Professionnalisation : vers une convergence entre donateurs et acteurs associatifs ?

06/12/2011 - 17:47

Paradoxalement, le contexte économique et social actuel, pour difficile qu’il soit, pourrait constituer une opportunité pour renforcer la professionnalisation des organismes faisant appel à la générosité du public et inventer de nouveaux modèles. C’est, du moins, l’un des enseignements de la première vague de l’omnibus quali’asso® du cabinet quali’STRAT *.

Si le « réflexe bénévolat – volontariat » reste encore fort, et même majoritaire, les donateurs ont montré qu’ils perçoivent la nécessité, pour ces organismes, de disposer – et donc de produire – des compétences, notamment en matière de fundraising. Pour peu qu’elle se fasse dans le respect des valeurs associatives et serve la cause qu’ils défendent, la professionnalisation peut être l’une des conditions de leur survie.

Que des donateurs fassent ce chemin et relèvent la nécessité pour les associations de disposer de personnels salariés formés, y compris en s’inscrivant dans des logiques de mutualisation et de regroupement, mérite d’être relevé et que l’on y prête attention. D’autant que ce constat

fait largement écho aux débats de la récente Université d’automne de la Fonda, orientée sur la

prospective et où il a été largement question de ces sujets.

Le contexte actuel, s’il s’apparente fort à une quadrature du cercle, peut-il également être vu

comme une opportunité pour penser de véritables carrières et repenser un modèle appelé à se

réinventer ? Si le chemin reste encore long – il faut expliquer, convaincre –, si les évolutions doivent être observées avec attention et sur la durée, il y a des raisons d’espérer et d’explorer cette voie !

*Quali’asso® est un omnibus quali sous la forme de réunions de groupe avec des donateurs et qui permet aux organismes de tester supports et/ou actions de communication.