Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Anciens élèves : une ressource sous-exploitée

Relation donateurs .

Près de deux tiers (57 %) des diplômés français de niveau Bac + 3 et plus seraient prêts à soutenir leur université, école, IUT, etc. Cette bonne nouvelle a été révélée par le Baromètre Alumni de novembre dernier, réalisé sur un panel de 601 diplômés par OpinionWay pour les agences Excel et Wdm.directnet.

 Il en ressort que le « sentiment d’attachement » des anciens étudiants à leur établissement est plus fort chez les étudiants d’école de commerce et d’ingénieurs (80 %) que chez les anciens des universités. Mais aussi qu’il existe un gisement de donateurs largement sous-exploité : ainsi, tandis que 60 % des étudiants estiment que le don peut favoriser la qualité de l’enseignement et de la recherche, 8 diplômés sur 10 déclarent n’avoir jamais été sollicités pour un soutien financier, et seulement 7 % des anciens et 6 % des étudiants ont déjà fait un don à leur établissement. Quels sont les freins ? Chez les anciens, note l’étude, « l’absence totale de sollicitation par leur établissement est la principale raison de leur non investissement pour 52 %, suivi du manque de moyen (43 %) ». Chez les étudiants, à l’inverse, « c’est le manque de moyens (70 %) qui fait barrage ».

Ne manquez pas à ce sujet le petit-déjeuner organisé par l'AFF le 1er décembre à Paris !

Illustration : ©Etudiants-LeFigaro

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT