Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Associatif : la vérité sur les rémunérations

Société .

Combien gagne-t-on dans le secteur associatif ? L’échelle des salaires est-elle en adéquation avec les valeurs défendues ? Comment en rendre compte aux donateurs ? 

La question des salaires est un sujet « extrêmement sensible pour la perception du public et l'intérêt des médias en même temps qu'un enjeu majeur au regard de la nécessaire professionnalisation du secteur », estime Gérard de la Martinière, président du Comité de la Charte. Deloitte et Taste, avec le soutien du Comité de la Charte, ont donc mené la première enquête sur les rémunérations dans le secteur « non profit », en se basant sur les fiches de paie de plus de  400 salariés travaillant dans 50 associations et fondations.

Les résultats indiquent, d’une part – et ce n’est pas une surprise –, que les salaires sont globalement moins élevés que dans le secteur marchand (entre 16 et 33 % plus faible). Les écarts de salaires, compris entre 1 et 5,5, sont aussi moins importants que dans le « for profit » - où ils peuvent atteindre une moyenne de 8,4. L’étude note également un meilleur taux de féminisation au top management (38 %) par rapport au secteur marchand (18 %). Mais des progrès restent à entreprendre : « Avec 67 % de femmes, le secteur des associations et fondations est beaucoup plus féminisé que le secteur marchand (46 %). Cependant, plus on monte en responsabilité, plus ce taux de féminisation tend à diminuer : il y a ainsi 77 % de femmes non-cadres et 38 % de femmes cadres supérieurs. L’écart de rémunération constaté entre les hommes et les femmes est comparable à celui observé dans le secteur marchand avec un écart de 2,5 % pour les non cadres et 6,5 % pour les cadres supérieurs ». Bref, peut vraiment mieux faire !

L’étude (très complète) est à découvrir ici.

 

Illustration : ©TourMag

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT