Fundraisers.fr Fundraisers.fr

La bataille de Hollande et Sarkozy se joue (aussi) sur les dons

Philanthropie .

Le meilleur fundraiser politique français ? Pour l’instant, c’est Nicolas Sarkozy.

 

Selon Le Monde, il a déjà récolté 8 millions d’euros de ses sympathisants – « 6 millions au titre du parti, et 2 millions au titre de l'association de financement du candidat, créée il y a un mois », précise le quotidien. C’est un million de plus qu’en 2007, lorsque Sarkozy avait reçu 7 millions. Selon l’UMP, entre le 1er janvier et le 31 mars, 87 000 personnes auraient donné 91 euros en moyenne, contre 70 en 2007 (pour mémoire, le montant maximum pour un individu donnant à un candidat est de 7 500 euros). « Parmi ces dons, indique Le Monde70 % sont inférieurs à 50 euros, 75 % à 300 euros. La plupart des sommes sont recueillies via Internet, selon des techniques très rodées ». Ce qui fait dire au trésorier de l’UMP que le parti est l’un des meilleur d’Europe en terme de « récupération des dons ».

Du côté de François Hollande, on a lancé les dons à 2 euros minimum uniquement sur Internet… Mais on n’avance pas encore de chiffres (à noter, la campagne d’appel à dons est pilotée par Claire Heuzé, ancienne responsable de la collecte de l’ONG Aide et Action). Le candidat du PS n’a toutefois pas dit son dernier mot sur le financement des campagnes des partis politiques. Il a récemment annoncé vouloir limiter le montant des dons aux candidats, voire les « supprimer purement et simplement »« Pour qu'on soit sûr qu'aucun argent, y compris des particuliers, puisqu'il y en a de plus riches que d'autres, ne puisse venir troubler la transparence et la clarté de ces financements », a-t-il expliqué. Pas sûr que ce genre de propos motive beaucoup les généreux donateurs !

Illustration : © Mediapart

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT