Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Cent Up, le "bouton-partage"

Digital .

Il y a peu, le bouton "Zegive" a commencé à fleurir sur les sites marchands français pour inciter les e-consommateurs à arrondir leur panier d'achats à l'euro supérieur au profit d'associations (voir notre article ici). Au USA, "Cent Up" se lance également dans la quête du bon "bouton du don", avec un modèle original destiné à répondre à une double problématique : le financement associatif mais aussi celui des contenus sur internet.

Amener les internautes à payer pour les contenus (musique, articles etc...) c'est même la première mission de Cent Up pour contrer la logique de consommation avide et gratuite. Misant sur le slacktivism (engagement fainéant) ambiant qui pousse à "liker", à re-twitter un article ou une campagne associative... mais pas forcément à enregistrer ses coordonnées bancaires pour acheter un contenu ou faire un don, ce bouton d'un genre nouveau double les effets.

Une fois son compte créé et approvisionné du montant qu'il le souhaite, l'internaute peut cliquer sur les boutons Cent Up qu'il croise, s'il aime ce qu'il lit, regarde ou écoute. Ce clic génère quelques centimes de dons (prélevés sur le compte), répartis à parts égales entre le producteur du contenu et une association choisie par l'internaute (dans une sélection faite par Cent Up).

L'entreprise – rémunérée sur les montants donnés - a produit une vidéo amusante pour expliquer son concept. Après avoir réussi à boucler un petit tour de table via le site de crowdfunding indiegogo.com (voir page de collecte), elle cherche désormais à implanter son bouton-partage au fil du web. Le site (en développement) est à découvrir ici. Et pour en savoir plus sur le modèle, une intéressante interview d'un des fondateurs sur son modèle à lire  (en anglais).

 

Illustration: © 1001fontaines

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT