Fundraisers.fr Fundraisers.fr

COP 21 : Les mécènes face à leurs contradictions

Société .

Faire œuvre de mécénat pour une conférence internationale sur le climat quand on investit massivement dans les énergies fossiles depuis des décennies : engagement sincère ou greenwashing ?

 À deux semaines du Sommet pour le climat de l’ONU organisé à Paris du 30 novembre au 11 décembre, la question se pose toujours pour certaines des  50 entreprises partenaires de l’événement. La pression est d’autant plus forte pour ces multinationales que la société civile n’a jamais été aussi informée qu’aujourd’hui. Il est désormais bien délicat de faire passer un coup de com’- même paré des attributs du mécénat - pour une démarche désintéressée, tant les sources d’information indépendantes que sont les ONG ou les médias s'empressent de dévoiler l’envers du décor. Le tout étant repris à l'envi par la caisse de résonance des réseaux sociaux.

Revers de la médaille de cette suspicion généralisée : de grandes entreprises hésitent de plus en plus à s’investir dans des événements de ce type, sans parler de la frustration de celles dont la démarche de transformation vers une activité plus écologique est sincère… En attendant, un grand mouvement de militants du désinvestissement dans les énergies fossiles veut persuader « fonds de pension, compagnies d’assurances et œuvres philanthropiques de ne plus placer leurs actifs dans les combustibles fossiles », comme le révèle le quotidien suisse Le Temps.

 

Illustration : ©Gary Bending Unsplash

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT