Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Crowdfunding : la culture en raffole !

Philanthropie .

La conférence « Culture » de l’AFF approche (rendez-vous les 23 et 24 novembre). Pour l’occasion, un petit bilan sur les initiatives locales en matière de mécénat culturel s’impose. Principal enseignement : la formule « financement participatif » a le vent en poupe. Alors qu’à Roubaix, « La Piscine » (musée d’art et d’industrie) a collecté 190 000 grâce à 370 donateurs, les initiatives, macro ou micro, se multiplient.

Près de Dijon, la ville de Trochères a lancé le premier appel à dons de la région pour financer la restauration de son église – 5 000 euros sollicités (lire ici). A Chantilly, la statue de l’Arès Borghèse, dont l’original avait été jadis volée, a été réintégrée dans le château grâce à 3 200 donateurs qui ont versé 23 500 euros pour le projet, relate Le Parisien. Et à Pont-Aven, le musée de la ville s’est carrément vu décerner un diplôme de la Fondation du Patrimoine, pour la féliciter d’une opération de crowdfunding lancée en 2011 et qui a permis de collecter près de 35 000 euros auprès d’une centaine de donateurs… (lire ici)

« Les plates-formes de financement participatif ont changé le regard des Français sur le mécénat, souligne, dans La Croix, Romain Delaume, cofondateur de Dartagnans, une plateforme de crowdfunding dédiée à la préservation du patrimoine. Nous comptons beaucoup de primo-donateurs, certains très jeunes, sensibles à la communication sur les réseaux sociaux et à une contrepartie autre que fiscale, comme une visite à la bougie du lieu qu’ils ont contribué à sauvegarder. Au-delà du retour financier, les donateurs d’aujourd’hui recherchent des expériences nouvelles. »

Dans la foulée des Journées du Patrimoine, François Hollande a, lui, annoncé, le 20 septembre, la création d’un fonds mondial pour la protection du patrimoine. Le dispositif sera officiellement lancé lors d’une conférence internationale entre la France et les Emirats arabes unis, organisée les 2 et 3 décembre. Ce fonds, qui sera accompagné d’un dispositif d’incitation fiscale, « financera le sauvetage des œuvres et des monuments, a expliqué François Hollande, assurera la restauration et la reconstruction des lieux de mémoire et formera des spécialistes, des archéologues, des conservateurs, des historiens », rapporte Le Monde. Si même l’Etat s’y met…

Illustration : L'après crownfunding : où commercialiser ses produits ? © Fundy

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT