Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Don ISF : le don gagnant

Cadre juridique et fiscal .

17 %. C'est l'augmentation moyenne des dons ISF faits à des organisations caritatives, en 2014. 

 Le don moyen passe ainsi de 2 156 euros en 2013 à 2 519 euros en 2014. Selon une étude Ipsos pour la Fondation Apprentis d'Auteuil, publiée en février 205 (mais rendue publique il y a deux semaines), la possibilité pour les donateurs payant l'ISF de défiscaliser leur dons est « importante », voire « essentielle » pour 86 % d'entre eux. « Connaissant de mieux en mieux les dispositifs de défiscalisation existants, ils n'hésitent pas à y recourir pour faire croître leur générosité comme le montre l'augmentation du montant moyen de dons cette année », a indiqué Philippe Rose, directeur des relations bienfaiteurs et ressources d'Apprentis d'Auteuil, à l'AFP. « La stabilité de ces dispositions fiscales ressentie depuis deux ans est un élément-clé », a-t-il ajouté, appelant à « ne pas créer de nouvelles zones de turbulence en la matière ». Le don ISF a pour autre avantage de créer une passerelle en douceur vers la « vraie » philanthropie : « Nous constatons que les personnes effectuant un don via le dispositif ISF vont au fil du temps s'engager sur des sommes plus importantes et perdre de vue l'argument de départ de l'avantage fiscal au profit de l'acte philanthropique », affirme M. Rose. Pour l'instant, ils sont en tout cas 35 % à prévoir d'augmenter leur don en 2015. Ce qui fait du bien à entendre !

→ Retrouvez l'intégralité de l'étude en cliquant ici.

 

Illustration : ©Pinterest.de

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT