Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Dons aux Etats-Unis : "l’effet Trump" redouble !

Philanthropie .

Oui, le don est, en soi, politique. L’élection de Donald Trump n’en finit pas de prouver qu’il est un acte de résistance. Après que les dons des Américains aux causes sociales ont augmenté en flèche, c’est au tour des Pays-Bas de faire œuvre de solidarité.

Le 28 janvier, le pays a mis en place un fonds international pour compenser l’arrêt du financement américain des ONG soutenant l’avortement, avec une première donation de 10 millions d’euros. « Le site Shedecides.eu (en français, « elle décide ») offre des informations sur le fonds ainsi que des numéros de comptes bancaires pour effectuer des dons en euros et en dollars », détaille Le Monde qui indique qu’il faudrait 600 millions d’euros pour compenser le désengagement de Trump.
 

Autre décret, autre mobilisation. Le « Muslim Ban » a mobilisé comme jamais les entreprises de la Silicon Valley. Mark Zuckerberg a dénoncé cette loi scélérate. Quant à Google, l’entreprise a conduit sa « plus grande campagne humanitaire » jamais menée, estime France 24. Le géant a créé un fonds d’urgence de deux millions de dollars, qui pourrait être renfloué également par ses employés à hauteur de 2 autres millions de dollars de dons, pour venir en aide aux immigrants et réfugiés des sept pays musulmans concernés par le décret anti-immigration signé par le président américain.


Le Huffington Post estime quant à lui que l’ACLU (Union américaine pour les libertés civiles) est « l’association américaine dont vous allez beaucoup entendre parler ». Et pour cause, cette association qui « reçoit environ 4 millions de dollars (3,7 millions d'euros) de dons en ligne sur une année », a soulevé, ce week-end, « six fois cette somme ». Chapeau.

Illustration : ACLU NATIONAL © Twitter

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT