Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Epargne solidaire : douce France…

Relation donateurs .

C’est bien connu : les Français aiment épargner. Mieux, ils aiment désormais le faire de manière solidaire ! En 2015, selon le baromètre La Croix / Finansol, l’encours de l’épargne solidaire a bondi de près de 24 %. C’est 1,62 milliards de plus qu’en 2014. Et c’est désormais plus d’un million de nos concitoyens qui veulent que leur argent fasse des petits pour la bonne cause…

Comment expliquer cette réussite ? L’air du temps – la crise, le rejet des banques traditionnelles - sans doute… Mais aussi une offre de plus en plus diversifiée et de mieux en mieux ficelée. « En 2015, 17 nouveaux produits d’épargne ont été labellisés par Finansolce qui est plutôt élevé par rapport aux années passées », estime La Croix.

« À l’arrivée, poursuit le journal, les associations et entreprises de solidarité ont bénéficié de deux types de financement. D’une part, 5,32 millions d’euros de dons, grâce aux produits “de partage” (appelés ainsi car l’épargnant accepte de partager tout ou partie des intérêts de son livret bancaire, de sa Sicav ou de son assurance-vie). (…) De l’autre, 290 millions d’euros de financement (240 millions en 2014), au service d’une multitude d’associations et d’entreprises solidaires ». Côté produits partage, c’est Habitat et Humanisme, Terre et Humanisme, et le CCFD-Terre Solidaire qui se partagent la part du lion.

Effet bénéfique collatéral : 31 000 emplois ont été créés ou consolidés. Un vrai cercle vertueux ! Et on en est qu’au début. Finansol a ainsi pour objectif d’atteindre 1 % d’épargne solidaire d’ici 2025, et nous n’en sommes qu’à 0,19 %.

Illustration : © Testamento

Pour retrouver le détail de l’étude, cliquez ici.

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT