Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Des jouets (et des dons) par milliers

Philanthropie .

A l'approche de Noël, le jouet est un élément clé pour susciter la générosité. Les associations britanniques l'ont bien compris et s'allient avec les chaines de distribution pour des schémas de collecte originaux, et efficaces !

En 6 semaines, l'association d'aide à l'enfance Barnado a ainsi collecté l'équivalent de 700.000 £ (environ 860.000 €) grâce à une opération de "Bourse aux jouets" en partenariat avec le distributeur Argos. Les clients de l'enseigne étaient invités à donner leur vieux jouets à l'association afin qu'elle les mette en vente dans ses 500 "charity shops" (boutiques solidaires) à travers le Royaume-Uni. En échange, ils recevaient un bon de réduction de 5€ dans les magasins de l'enseigne. Une façon pour l'association de faire monter ses stocks de jouets à point nommé (plus de 70.000 sacs de jouets ont été collectés, évalués en moyenne à 10£ le sac) et pour les clients de faire une bonne affaire (tout en recyclant, plutôt qu'en jetant les joujous délaissés). Plus d'infos sur l'opération ici.

Autre distributeur, autre modèle : l'arrondi solidaire à la caisse aurait atteint des niveaux record pour Noël dans les magasins de jouets britanniques Entertainer. En moyenne, pendant l'année, le système permettant aux clients de l'enseigne d'arrondir leur facture à la caisse génère 2000£ de don au profit de la Pennies Foundation (qui soutient ensuite 4 hôpitaux pour enfants). A l'approche de Noël, la somme se serait envolée à 15.000£ par semaine. Entertainer a été le premier grand réseau de distribution à implémenter le schéma de la Pennies Foundation dans ses magasins en 2011. Depuis, l'enseigne a permis de collecter près de 250.000£ via ses 78 magasins. Un passage à la monnaie virtuelle convaincant : ses traditionnelles "tirelires" associatives ne généraient auparavant pas plus de 2000£ de don par an...

Et comme il n'y a pas que la distribution pour collecter des dons, découvrez ici cette belle étude de cas (en anglais) sur un mailing de l'association Sense, qui donne la parole à Teddy, un singe en peluche qui se fait le porte-voix de son propriétaire, un petit garçon sourd et aveugle.

 

Illustration : ©Maraboutdeficelle

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT