Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Les donateurs français, fondus de patrimoine

Philanthropie .

L'an dernier, pour ses 20 ans, la Fondation pour le Patrimoine a collecté un montant record auprès des Français : en 2016, elle a rassemblé plus de 15 millions d'euros de dons, preuve de l'engouement des donateurs pour financer des biens patrimoniaux. 
Sur les 46 000 personnes qui ont mis la main au portefeuille, « le don moyen des particuliers s'est élevé à 246 euros (+ 3%), et celui des entreprises à 1 283 euros (+ 18 %). La collecte en ligne a atteint 2,2 millions d'euros, soit une progression de 14 % par rapport à 2015. 11 000 internautes (+ 9 %) ont fait un don et le montant moyen était de 206 euros (+ 4%) », rappelle Direct Matin.

Dans ce monde où tout va de plus en plus vite mais où les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses, il n'y a en fait rien d'étonnant à ce que le patrimoine ait le vent en poupe. Les opérations de crowdfunding local se succèdent, et c'est au tour de la mairie de Paris de compter sur les mécènes pour financer la restauration des grandes églises parisiennes. Si la municipalité a annoncé qu'elle investirait 90 millions d'euros d'ici 2020 et l'Etat 11 millions, Anne Hidalgo a appelé de ses vœux les mécènes à mettre la main à la poche (lire ici).
 

Rue de Valois, on ne s'y est pas trompé. Le nouveau prix « Un projet, un mécène », visant à valoriser le mécénat culturel de proximité, a récompensé les Fondations Velux pour avoir financé la restauration, en cours, de la verrière de la Rotonde d'Antin du Palais de la découverte. Déjà en 2009, ces fondations avaient reçu la médaille du « Grand Mécène » du ministère de la Culture, pour son soutien en faveur de la restauration des vitraux de la Saint-Chapelle entre 2008 et 2015. « Depuis leur création, les Fondations Velux ont apporté leur soutien à de nombreux projets, pour un montant de 1 milliard et 148 millions d’euros, dont 150 millions en 2016. Elles ont notamment permis la rénovation du couvent de la Tourettte, œuvre de Le Corbusier inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis juillet 2016 », indique le site Batiweb.com.  
 

Illustration : La verrière de la Rotonde d’Antin, Palais de la découverte © Sylvain Sonnet

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT