Fundraisers.fr Fundraisers.fr

"Les Fundraisers n'ont pas fini de nous étonner" quatre questions a yaële aferiat, directrice de l'aff

Actualité AFF .

Publié le 07 janvier 2022

Une année se termine, une nouvelle commence. Quel bilan peut-on tirer des douze mois qui viennent de s’écouler ?
 
Je souhaite à tous les fundraisers une bonne année. J’ai bien conscience que 2022 ne débute pas sous les meilleurs augures mais notre secteur a prouvé, ces deux dernières années, sa résilience, son adaptabilité, son esprit d’initiative et son caractère central en termes de lien social. Les associations et les fondations ainsi que les bénévoles qu’elles mobilisent apportent des réponses aux enjeux sociétaux actuels. Elles sont un véritable ciment qui tente de lutter contre la fragmentation et l’éclatement de la société dans laquelle nous vivons. La générosité est un élément d’unité et un lien qui permet aux projets communs de s’exprimer.
 
Les dons sont repartis à la hausse l’an dernier…
 
En effet. Le panorama national des générosités publié par Fondation de France montre que les dons ont augmenté de près de 14% entre 2019 et 2020 et les premières données relevées l’an dernier confirment cette tendance haussière. De nombreux évènements très encourageants se sont passés lors des douze derniers mois. L’incroyable succès de Z Event qui est parvenu à récolter 10,06 millions d’euros en trois jours en faveur d’Action contre la Faim, les 74 millions d’euros de dons collectés lors du Téléthon et la très forte participation enregistrée lors du Giving Tuesday sont des marqueurs très positifs. Nous sommes très fiers et heureux de porter ce mouvement en France qui ne cesse de prendre de l’ampleur année après année. Sur Twitter, 979 comptes ont utiliseì le hashtag #GivingTuesdayFr qui a été vu par 1,8 million de personnes. Ce hashtag est apparu cette année sur 10 millions d’écrans (impressions). Ce chiffre a pratiquement doublé en un an puisqu’il atteignait tout juste 5,7 millions en 2020. Sur Instagram, le compte @givingtuesdayfr a permis de partager 137 stories qui ont été vues par 13.854 personnes. Le nombre d’abonnés a, quant à lui, progressé de 6,9% en un an.
 
Comment expliquez-vous cet élan de générosité ?
 
Le travail des fundraisers qu’il faut saluer a permis de faciliter le passage à l’acte des donateurs. Il n’a jamais été aussi simple de faire un don. Le succès fascinant de Z Event, la vente de NFT ou les micro-dons le prouvent. Les fundraisers n’ont pas fini de nous étonner. Ils parviennent toujours à suivre les évolutions de la société et à adapter leurs techniques pour répondre aux attentes des donateurs. C’est pourquoi il est très stimulant de travailler dans ce secteur. La générosité touche aujourd’hui toutes les sphères de la société. La hausse des dons enregistrée en 2021 ne doit toutefois pas faire oublier que de nombreux acteurs ont beaucoup souffert lors des douze derniers mois. Les petites structures et les associations culturelles ont notamment eu du mal à traverser cette crise. Le bilan de l’année passée est donc à nuancer.
 
Quels sont les projets de l’AFF et les grands enjeux de l’année 2022 ?
 
Nous allons organiser cette année notre seconde conférence sur les Grands Donateurs car nous estimons que cette cible représente un axe fort de développement pour les fundraisers. Nous comptons également poursuivre notre travail de formation en lançant notamment un nouveau module sur le modèle socio-économique des associations car il est aujourd’hui important d’avoir une vision globale des ressources des structures et non pas uniquement de leurs ressources financières. Nous proposons aussi une nouvelle offre d’accompagnement, baptisée « Coup de pouce sur-mesure », qui s’inscrit dans une logique de « form’action ». Nous allons, par ailleurs, publier au premier semestre une importante étude prospective intitulée « Fundraising 2033 » qui aura pour but d’aider les fundraisers à anticiper et à s’adapter aux transformations et aux évolutions qui vont toucher notre secteur dans les prochaines années. Nous ne devons pas non plus oublier que 2022 est une année durant laquelle se tiendra l’élection présidentielle. Même si nous n’avons pas vocation à faire de lobbying, nous souhaitons mobiliser notre communauté et nous faire le relai des toutes les initiatives qui chercheront à promouvoir la générosité et à défendre notre secteur. Les fundraisers ont une voix et un pouvoir d’agir.

 

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT