Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Le Louvre et Versailles, piégés par Ahae

Mécénat .

Non content d'être un piètre photographe qui ne doit ses expositions à l'Orangerie ou au Jardin des Tuileries qu'à son incroyable générosité envers Versailles et Le Louvre, Ahae est aussi le mécène... le plus recherché par la police ! 

Yoo Byung-eun (de son nom d'artiste « Ahae »), richissime homme d'affaire coréen, co-fondateur d'une secte en Corée du Sud, serait en outre impliqué dans le naufrage du Sewol, qui a causé la mort de 300 personnes en avril dernier : « Ahae », qui est le propriétaire de la compagnie de bateaux, est en effet accusé de corruption, mais aussi de n'avoir pas opéré les rénovation nécessaires à ses navires vieillissants !.

Le mécène est devenu donc bien embarrassant pour les vénérables institutions que sont Versailles, le Louvre, et même la toute nouvelle Philharmonie de Paris, qui se défend aujourd'hui d'avoir reçu de l'argent de ce vil personnage. « En 2012, rapporte Le Mondeplus de 1,1 million d'euros de dons ont été versés au Louvre. La même année, les photos [d'Ahae] sétaient montrées dans le jardin des Tuileries, lié au musée. En 2013, 5 millions d'euros ont été alloués, de la même manière, à l'établissement public du château de Versailles. De juin à septembre, l'Orangerie accueillait les photos de M. Yoo »

La charte éthique du musée du Louvre n'a-t-elle donc servi à rien ? On peine en tout cas à s'expliquer pourquoi une enquête plus approfondie n'a pas été menée sur l'incroyable mécène. « On peut jeter la pierre aux présidents de ces grandes maisons, estime Télérama (n° du 28 juin au 4 juillet). Mais il faudrait aussi s'interroger sur les limites d'un système qui impose à ces établissements de trouve eux-mêmes – notamment par le mécénat – 50 % de leur budget ». Dix ans après la loi Aillagon, les musées auraient-ils donc vendu leur âme au diable pour pouvoir vivre ? Voici l'éternel débat vertement relancé par l'affaire Ahae.

 

Illustration : ©Culturebox FranceInfo

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT