Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Mécénat et réputation : une enquête sur l’ouragan Katrina

Mécénat .

Ce sont les entreprises qui vont être (un peu) déçues. Une étude hollandaise, conduite par deux chercheurs de l’université d’Amsterdam, démontre que la philanthropie ne permet pas de corriger instantanément la mauvaise réputation de sa boite. Exemple avec l’ouragan Katrina, aux Etats-Unis.

Les deux universitaires ont mené l’enquête auprès des entreprises inscrites sur la liste « Fortune 500 » en 2004 et qui avait donné suite au passage de l’ouragan sur la Nouvelle-Orléans. Ils ont constaté que « si le cours des actions de la plupart des entreprises avait chuté après l’ouragan, l’ampleur de cette chute était davantage liée aux antécédents d’irresponsabilité sociale des entreprises – et non aux dons effectués récemment », rapporte Réseau entreprise et développement durable, qui a produit un intéressant résumé sur son site. « Autrement dit, la réaction philanthropique en cas de catastrophe renforce le capital de réputation qui entraîne des rétributions financières à long terme. Elle ne permet pas de créer des gains immédiats en capital financier ». Il serait étonnant en effet que donner revienne immédiatement à gagner... L’étude conclut également que « le capital de réputation est davantage susceptible d’entraîner des rétributions financières si la réputation de l’entreprise n’est pas entachée par de mauvaises actions ». Elémentaire...

 

Illustration : ©Jemesouviens.biz

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT