Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Népal : mobilisation générale

Société .

Samedi, le terrible séisme qui a ravagé une partie du Népal a ému le monde entier : 5 000 morts, 100 000 déplacés, 940 000 enfants dans un besoin humanitaire urgent... 

Tandis que les Etats, de l'Inde à la Chine, en passant par le Royaume-Uni ou le Pakistan, ont promis de débloquer des millions d'euros (15 millions de dollars pour l'ONU, 10 millions pour les Etats-Unis...) ou ont mobilisé leur armée, les appels à dons  auprès du grand public se sont multipliés comme lors de toute grande catastrophe humanitaire. Mais avec une intensité rare sur les réseaux sociaux en France.

« Nous avons collecté 170 000 euros durant les quarante-huit premières heures », a affirmé  Luc Evrard, de Médecins du Monde, à Libération. La Croix-Rouge française avait reçu, mardi, 196 000 euros. Les twittos ont amplement relayé les tweets des ONG (Secours Populaire, Secours Catholique, ACF, MSF, Fondation de France, Plan...et toutes les ONG recensées par Infodon) appelant aux dons sur Internet. Mobilisation planétaire oblige, c'est un véritable maquis d'organisations, plus ou moins connues ou fiables, qui ont aussi lancé des appels sur le Net. Afin d'aider les donateurs à s'y retrouver, le Comité de la Charte, a publié un communiqué de presse où il a rappelé la liste des 83 ONG partenaires, et distillé « quelques conseils pour donner en confiance » : « Pour les besoins de l’urgence, la collecte pour le Népal s’opère surtout par Internet. Aussi le Comité de la Charte invite les donateurs à faire preuve de vigilance », a-t-il averti.

En début de semaine, Facebook affichait une bannière surmontant le « mur » de ses millions d'utilisateurs (« Thousands of Nepal earthquake survivors need our help. Facebook is giving $ 2 millions to match donations ») pour enjoindre les internautes à donner à International Medical Corps - Facebook s'engageant ensuite à doubler le montant final des dons dans la limite de 2 millions de dollars. Mark Zuckerberg a lui-même annoncé l'initiative sur son compte (« Ensemble, nous pouvons aider à ce que les secours d'urgence atteignent ceux qui en ont le plus besoin »), comme il l'avait fait pour une initiative similaire destinée à collecter des fonds contre le virus Ebola.

Un autre géant du secteur, iTunes (Apple), a lui aussi mis la main à la pâte de la collecte : « Pour le moment, seule la version américaine de la boutique propose de donner 5, 10, 25, 50, 100 ou 200 dollars à la Croix-Rouge américaine. 100% de la somme est alors reversée par Apple. Un appel aux dons relayé par Tim Cook ou encore Phil Schiller sur leurs comptes Twitter respectifs », pointe un site spécialisé (lire ici)

 

Illustration : ©20minutes

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT