Fundraisers.fr Fundraisers.fr

La philanthropie et les jeunes

Philanthropie .

C’est l’un des grands défis du fundraising au XXIème siècle : dans une société où l’individualisme est érigé en valeur cardinale, comment convaincre les jeunes générations aisées des vertus de la philanthropie ?

Les grandes banques d’investissement, conseillers financiers spécialisés et responsables d’organisations philanthropiques tentent de répondre à la question en draguant les rejetons des grandes fortunes de ce monde dès leur plus jeune âge. Le Monde a enquêté sur ces colloques d’un genre très spécial, où les conseils de bonne gestion de fortune font la part belle à la philanthropie, « le meilleur moyen de s’adresser à ces jeunes sans les barber ».

Au Québec, à l’occasion du Sommet 2015 sur la culture philanthropique organisé à Montréal les 10 et 11 novembre, Andrew Molson, un des acteurs du secteur en vue de la Belle Province, s’est fendu de six conseils aux jeunes philanthropes. Parmi ceux-ci, le Canadien invite les candidats à la générosité à être créatifs, courageux, rassembleurs, innovants, mais aussi à prendre leur temps et à demander conseil. Des suggestions pertinentes si l’on en croit les conclusions du dernier Index BNP Paribas sur la philanthropie individuelle : on y apprend que la plupart des philanthropes, parmi les 400 grandes fortunes mondiales interrogées, avouent avoir du mal à s'y retrouver dans le maquis des projets et des causes à soutenir et ont besoin d’être accompagnés et conseillés.

 

Illustration : ©Rémi Walle Unsplash

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT