Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Rendez moi mes millions !

Relation donateurs .

Un donateur vient d'intenter un procès à l'université américaine de Georgetown afin de récupérer les 7,5 millions de dollars qu'il lui aurait donnés ces dernières années. Pomme de la discorde : le "non respect" de l'engagement de l'université à donner son nom à un bâtiment. Comment l'université et son grand donateur en sont-ils arrivés là ?

A la fin des années 90, la filière "Droit" de Georgetown se rapproche de son ancien élève, qui vient de vendre sa station de radio. Assis sur une grosse fortune de 5 millions de dollars, l'homme d'affaires fait un don de 5 millions de dollars pour financer un centre sportif en 2000. La transaction note noir sur blanc que l'université nommera le centre d'après lui, "sur les deux côtés, en grandes et épaisses lettres" : le Scott K. Ginsburg Health and Fitness Center est né, un communiqué de presse est envoyé...

 

Mais aujourd'hui, pas de trace dudit nom sur le bâtiment. C'est qu'entre temps, en 2002, Scott K. Ginsburg a été condamné pour une affaire de délit d'initiés... Craignant la publicité négative, l'université aurait alors tenté de renégocier l'arrangement pour révoquer le "naming" du bâtiment, arguant qu'elle trouverait bien un autre moyen de reconnaître son donateur... Comble, selon le plaintif (qui affirme n'avoir jamais signé l'amendement à son accord avec l'université), elle continue à le solliciter, l'engageant à donner 10 millions supplémentaires (dont 2,5 auraient été versés), et mentionne son soutien pour inciter d'autres anciens. Las de ne voir son nom s'étaler, le donateur se serait résolu à porter les faits devant la justice, pour récupérer son argent.

 

Les détails rocambolesques de l'histoire sont à découvrir ici. Une affaire à méditer, qui repose la question des contreparties à offrir aux grands donateurs et des précautions à prendre avant d'accepter un gros chèque...

 

Illustration : ©GeorgetownUniversity

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT