Fundraisers.fr Fundraisers.fr

3 questions à... Noémie Wiroth

Actualité AFF .

Publié le 20 octobre 2022

Noémie Wiroth, consultante en prospective, répond à trois questions à la suite de la restitution ce lundi 17 octobre de l’étude prospective « Fundraising 2033 », qu'elle a animée. 

 

Quels sont les raisons qui ont encouragé l’AFF a lancer une étude prospective à l’horizon 2033 ?

La diversification de nos métiers, l’émergence d’une « société de l’engagement », la digitalisation, la baisse du nombre de donateurs, les incertitudes et les controverses en hausse constante... Depuis quelques années, les fundraisers sentent bien que les mutations s’accélèrent, avec de plus en plus d’incertitude et de complexité. L’objectif de la prospective, et de cette étude, est d’aider la communauté des fundraisers à prendre conscience des enjeux d’avenir, de se les approprier et d’agir au présent. Car la prospective ne propose pas uniquement des scénarios mais invite à passer à l’action. L’idée est d’avoir un coup d’avance pour éviter de réagir a posteriori. L’anticipation est clé.

 

Comment avez-vous réalisé cette étude ?

Notre objectif était d’engager un maximum de personnes de notre secteur afin de croiser leurs regards et d’avoir un maximum de pixels sur les photos de l’avenir que nous allions leur présenter. Près de 120 fundraisers ont participé aux différents ateliers et aux travaux en sous-groupes que nous avons organisés principalement à distance. Lancée au printemps 2021, l’élaboration de cette étude nous a demandé 18 mois de travail. Certains débats ont été enflammés, des visions se sont affrontées mais tous les participants avaient à cœur de faire avancer cette étude prospective.

 

Quelles sont les prochaines étapes du processus que vopière synthèse de 8 pages de cette étude et nous allons partager son contenu au fil du temps. Susciter l’appropriation des thèmes que nous étudions auprès de la communauté des fundraisers est le principal enjeu auquel nous devons répondre. Cette démarche de prospective est aussi l’occasion pour l’AFF de s’interroger sur les mesures qu’elle doit mettre en œuvre pour répondre aux sujets les plus urgents et renforcer ses programmes de formation et de conférences. Des alliances avec des partenaires extérieurs pour proposer certaines offres complémentaires sont aussi possibles. L’AFF souhaite ainsi construire pour les fundraisers, ses partenaires et ses amis l’accompagnement le plus adéquat pour leur permettre d’avancer.

 

L'étude prospective "Fundraising 2033" sera distribuée en format papier en exclusivité aux adhérents AFF 2022.
Vous n'êtes pas encore adhérent et vous souhaitez recevoir l'étude prospective ?
Il est encore temps ! L'adhésion est à prix réduit pendant encore quelques semaines

 

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT