Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Mauvaise note pour le budget de l'enseignement supérieur privé

Base de données .

Tous les ans, à la même période, les débats parlementaires sur le budget sont l’occasion de compter les perdants et les gagnants des arbitrages gouvernementaux.

Cette année, ce sont les écoles privées associatives et les universités catholiques qui donnent de la voix : dans un communiqué de presse commun, les plus grandes organisations de l’enseignement privé en France dénoncent « un désengagement de l’Etat ». Comme en parallèle les effectifs ont bondit de 77 % depuis 2004 dans les établissements d’enseignement supérieur privés contractualisés, ça grince.

Moins d’argent public, plus d’élèves, l’équation est simple : il faut trouver de nouvelles sources de financement. Au moment où l’AFF organise sa Conférence annuelle de collecte de fonds pour le secteur confessionnel le 3 novembre à Paris, l’enseignement privé trouve dans le fundraising un moyen nouveau de remplir les caisses, tout en fédérant une communauté de donateurs à l’identité déjà affirmée, celle des anciens élèves. Mais au-delà des plus grandes écoles, le secteur de l’enseignement privé confessionnel est relativement novice en termes de collecte de fonds. Les bases méthodologiques du fundraising, la gestion du legs, les stratégies digitales ou encore l’approche du public si singulier des grands donateurs sont autant de compétences à acquérir avant de faire le grand saut. Un apprentissage qui en vaut la chandelle : une fois ces leçons correctement intégrées, rares sont les établissements à ne pas louer les vertus de la collecte de fonds. 

 

Illustration : ©Davis Fotolia

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT