Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Après l'ouragan Sandy, un point sur les dons

Société .

Le cap des 110 millions de dollars a été largement dépassé. Suite à l'ouragan Sandy, qui a touché New York et le New Jersey notamment, les Américains ont encore fait preuve d'une générosité sans faille. C'est la Croix-Rouge américaine qui, avec plus de 103 millions de dollars reçus à elle seule, a canalisé le plus grand nombre de dons. Il faut dire que la chanteuse Lady Gaga a promis de lui donner... un million de dollars pour sauver la ville qui l'a toujours inspirée ! Et qu'après avoir utilisé sa plateforme iTunes pour collecter des dons pour la Croix-Rouge (comme elle l'avait fait pour Haïti), Apple a promis un don de 2,5 millions de dollars pour l'ONG... 

Aux Etats-Unis, Sandy est loin d'avoir été la catastrophe naturelle la plus mobilisatrice ces dernières années. Quatre jours après l'ouragan, 37,5 millions de dollars avaient été collectés, contre 150 M$ pour Haïti en 2010, et 108 M$ pour Katrina en 2005, note Steve Maclaughlin, dans un intéressant post de blog. La faute aux faux sites de dons ? Ils se sont en tout cas multipliés, a révélé une enquête de CNN. Le blog Bigbrowser, hébergé sur lemonde.fr précise : « Selon CNN, Relief for Jamaica.com, consacré au soutien des victimes de Sandy en Jamaïque, fait partie de ces nombreux sites suspicieux. Dès la page d'accueil, un appel aux dons positionné aux côtés d'une photo du désastre renvoie vers un compte PayPal, plateforme réputée pour procéder à des paiements sécurisés sur Internet. Après quelques recherches, Johannes Ulrich découvre que ledit compte appartient à un individu en Caroline du Nord. CNN s'est alors rapproché de l'administration de cet Etat, où la loi impose à toute association de se déclarer, mais aucune trace du site n'a été retrouvée dans les fichiers ».

Largement oubliée des médias, l'île d'Haïti a été, elle aussi, très durement touchée. En France, la Croix-Rouge ou le Secours populaire ont lancé un appel à dons sur son site pour les cinq millions de personnes affectées dans les Grandes Antilles…

 

Illustration : ©Slate

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT