Fundraisers.fr Fundraisers.fr

De la bonne santé des fondations d’entreprise...

Stratégie .

On les disait trop difficiles à mettre en place… Et même, bientôt remplacées par les fonds de dotation créés par la loi Tepa en 2008. Bien au contraire, les fondations d’entreprise ont le vent en poupe ! C’est ce que révèle le premier baromètre des fondations d’entreprise mené par l’IMS-entreprendre pour la cité auprès de 68 fonds et fondations dans l’idée de mieux « comprendre comment les fondations évoluent à l’heure où, malgré la crise, la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) continue de se développer ».

Il existe 450 fondations en France (66 % de fondations d’entreprise, 18 % de fondations sous égide, 10 % de fonds de dotation, et 6 % de fondations RUP), dont la moitié a été créée ces cinq dernières années. Si l’éducation (59%), l’action sociale (58%) et l’insertion professionnelle (52%) sont en tête des causes soutenues, 53 % des fondations sont en lien direct avec le cœur de métier de l’entreprise et deux tiers allouent leur budget à des projets sur le territoire français. 

Ces fondations ont pour autre vertu de fédérer les salariés en interne, relève Le Figaro qui a consacré un article au sujet. Huit fondations sur dix  impliquent les collaborateurs de leur entreprise, « mais le mécénat de compétences baisse au profit du bénévolat des salariés, note le baromètre. La mobilisation des salariés dans des actions de solidarité auprès de la fondation se fait davantage sur le temps libre que sur le temps de travail ». L’enquête propose aussi d’intéressants « portraits » de plusieurs fondations (RATP, Onet, Monoprix, Carrefour…).

 

Illustration : ©Louvre-lens

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT