Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Enseignement supérieur : l'X se lance dans la compétition

Philanthropie .

L'heure des maxi-collectes dans l'enseignement supérieur est venue. Evidemment, les mastodontes qui sont en pointe ont engagé un véritable combat de titans.

Après HEC qui annonçait relancer une collecte dès 2016, Polytechnique affiche elle aussi de grandes ambitions. « La première campagne de l'école, sur la période 2008-2012, visait à collecter 25 millions d'euros. Au final, ce sont plus de 35 millions qui ont été récolté », rapporte un blog du Monde.fr. Encore ce montant ne comptabilisait-il que les dons des personnes physiques (ceux des anciens, pour l'essentiel), et non les contributions des entreprises. Pour sa prochaine campagne, dont le lancement officiel devrait être annoncé à l'automne, l'X devrait viser beaucoup plus haut : « de l'ordre de 100 millions d'euros pour la période 2016-2020 ». Soit l'équivalent de la dernière campagne d'HEC...

Comment expliquer ce nouvel élan ? « D'abord, un changement "culturel", assez lent mais bien réel (...), poursuit le blog « Campus ». Peu à peu, la France se convertit au fundraising. La plupart des responsables de grandes écoles et d'universités ont désormais intégré l'idée que, dans les prochaines années, il ne faut guère attendre de hausse des subventions de l'Etat. Et que, dans ces conditions, la collecte de fonds auprès des anciens comme des entreprises devient un impératif : même si elle ne change pas fondamentalement l'équation financière des établissements, elle peut procurer une ressource d'appoint non négligeable ». Et de rappeler que celle-ci peut être « pour certains établissements », plusieurs millions d'euros par an. 7 à 8 % du budget de fonctionnement d'HEC est ainsi financé par des dons. Autre raison, les équipes se sont étoffées de nouveaux professionnels spécialisés dans le fundraising : à l'X, cinq – et bientôt six – salariés sont ainsi à la tâche.  Pour en savoir plus, cliquez ici

Illustration : © CNEWS Matin

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT