Fundraisers.fr Fundraisers.fr

L’enseignement supérieur à la recherche du financement idéal

Grands donateurs .

L’enseignement supérieur et la recherche s’interrogent sur leur modèle économique et la pérennité de leurs financements.

Dans Le Monde, le secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche Thierry Mandon confirme qu’il faut « définir un nouveau modèle économique qui ne soit pas seulement fondé sur le budget de l’Etat ». Face à une concurrence mondiale exacerbée et à des financements publics en diminution, le secteur se tourne donc vers des modèles alternatifs. Et innove pour rester dans la course. 

Au menu : bourses, prêts bancaires, partenariats avec des entreprises ou formation continue. Et bien sûr la collecte de fonds, auprès des entreprises et des anciens élèves. Or pour cela, « les diplômés doivent se sentir membres d’une famille », rappelle Jean-Michel Blanquer, le directeur général de l’ESSEC. Un sentiment d’appartenance ancré dans la tradition anglo-saxonne mais encore trop peu développé en France. À l’ESSEC, ils sont 45 000 alumni, théoriquement dotés d’un fort pouvoir d’achat...

Pour parvenir à assumer les frais de fonctionnement et les lourds investissements de ces établissements, les fondations et le fundraising sont là encore en première ligne. Mais, précise Le Monde, « pour l’heure, les résultats sont mitigés ». Notamment parce que, selon Delphine Manceau, directrice de la division Corporate à l’ESCP Europe, « la collecte de fonds représente un changement culturel important pour la France  ». Il est en cours.

 

Illustration : ©Dariusz Sankowski Pixabay

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT