Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Mécénat : prudence, prudence...

Mécénat .

« L'affaire Ahaé », du nom d'artiste de ce mécène coréen du Louvre et Versailles qui s'est révélé être un escroc impliqué dans de graves affaires de secte, n'en finit pas d'agiter le Landerneau médiatique... et d'embarrasser le secteur.

Dans un long articleLe Monde revient dans les grandes largeurs sur ce « mécénat pas très net », interrogeant les procédures de choix des grands mécènes et épinglant l'inefficacité de certaines chartes éthiques - le Musée du Louvre en prend pour son grade. D'Ahaé au russe Arcadi Gaydamax, impliqué dans l'« Angolagate », en passant par l'ancien financier Roberto Polo, condamné pour abus de confiance, les mécènes véreux sont, selon Le Monde, plus fréquents qu'on ne croit. Et s'ils trompent la vigilance des dirigeants de ces prestigieuses institutions, en France et ailleurs, c'est aussi parce qu'elle est parfois légère, accuse Le Monde« De telles affaires ternissent l'image des institutions publiques et nuisent à celle du mécénat », poursuivent les journalistes, qui précisent toutefois qu'il faut éviter les « amalgames ». Pas sûr qu'ils aient, eux, vraiment réussi à présenter la complexité du problème sans jeter la suspicion sur tout le secteur.

Illustration : © Louvre pour tous

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT