Fundraisers.fr Fundraisers.fr

Philippines : les donateurs à la peine…

Société .

Quelques heures après le passage du typhon qui a dévasté Philippines le 8 novembre, de nombreuses associations françaises lançaient un appel à dons. Comment ont réagi les donateurs ? Si l'heure n'est pas encore au bilan, la mobilisation ne semble, pour l’instant, pas vraiment au rendez-vous. 

Quelques jours après l’événement, une enquête Ifop pour l’Agence Limite montrait ainsi que « seuls 26 % des Français ont fait (6 %) ou ont l’intention de faire un don (20 %) pour venir en aide aux Philippins frappés par le typhon Haiyan. Ces chiffres s’inscrivent en très net repli par rapport à ceux enregistrés il y a trois ans, lors du tremblement de terre à Haïti ».

Au moment du sondage, réalisé le 13 novembre, seulement 26 % des répondants envisageaient de faire un don alors que lors du tremblement de terre en Haïti, ils étaient 49% ! Les « images, photos et reportages » considérés comme les premiers déclencheurs du don pour 63 % les personnes interrogées, n’ont-ils pas assez tourné en boucle dans les médias ? A moins que cette déception, avance l’Agence Limite sur son blog (une analyse très intéressante, à lire ici), ne soit le fait du « théorème de Vaccaro », selon lequel les mobilisations planétaires n’ont lieu que tous les cinq ans… « Si le contexte de crise économique et de forte tension sur le pouvoir d’achat en France peut en partie expliquer cette moindre générosité, concluent les auteurs du blog, ce sondage confirme surtout les tendances de dons constatées en France, tant en matière de catastrophes climatiques (rarement mobilisatrices sauf quand elles frappent durement en France) qu’en ce qui concerne les malheurs des Philippins, cause qui ne mobilise pas au-delà d’une cible très «  pointue ».

 

Illustration : ©FoxNews

Partagez ce contenu

RETOUR
EN HAUT